FAQ

Les conseils précédant les départs en vacances, c'est un peu comme les consignes de sécurité en avion : plus personne n'y prête attention. Pourtant, les suivre pourrait vous épargner bien des désagréments...

Préparer son véhicule
-Faire réviser sa voiture avant le départ et de vérifier, la veille du grand jour, le niveau des liquides ainsi que la pression des pneumatiques. Pour les trajets longs, notamment sur autoroute, il est conseillé de « surgonfler » ses pneus de 0,3 bar (les cinq pneus en comptant la roue de secours !). C'est également l'occasion de contrôler l'état du pare-brise : il serait dommage qu'il se fende sur toute la largeur par la faute d'un éclat trop longtemps négligé.
-Autre recommandation : bien vérifier la présence à bord un éthylotest (obligatoire), une boite d’ampoules (toujours pas obligatoire mais bien commode pour éviter un PV), un triangle de pré-signalisation, un gilet fluorescent, un disque de stationnement au format communautaire, un formulaire de "Constat à l’amiable".

-Autre recommandation de bon sens : soigner le chargement de son automobile. Il convient ainsi de placer les objets lourds le plus bas possible . Il faut également éviter de placer des objets sur la plage arrière : en cas de choc, ils peuvent se transformer en dangereux projectiles.

Préparer son itinéraire

Choisir son heure de départ pour éviter les bouchons et préparer au préalable son GPS permet d'éviter bien des angoisses.
Sur autoroute, une règle d’or: la voie du milieu et la voie de gauche ne sont ni l'une ni l'autre la voie royale. Le code de la route impose en effet de rouler sur la voie de droite et de n'utiliser les autres que pour dépasser.
L'organisme rappelle enfin que la somnolence est la première cause d'accident mortel sur autoroute. Il recommande dès lors de partir frais et dispos et de prendre régulièrement des pauses. Durant la période estivale, de nombreuses aires d’autoroutes se transforment en espaces de jeux. L’occasion pour les enfants de dépenser leur trop-plein d’énergie, pendant que les parents reprennent des forces. Pendant le trajet, une pause toutes les deux heures est vivement recommandée.

Pour limiter les risques de mal des transports : éviter de lire, éviter de consommer des repas trop riches et des produits laitiers avant le trajet. Si les premiers symptômes se font sentir, il faut bouger le moins possible, fixer la route et activer la climatisation s’il fait trop chaud dans la voiture. Ou prévoir également des sachets étanches.

Bien voyager avec son animal de compagnie
Toujours installer son animal à l’arrière du véhicule. S’il est de petite taille, le mettre dans une cage de transport. S’il s’agit d’un grand chien, privilégier le coffre avec une grille de séparation. Profiter des pauses pour hydrater son compagnon et éviter de laisser son animal seul à bord du véhicule notamment en cas de forte chaleur.

Adopter les bons réflexes en cas de panne

En cas de panne de votre véhicule, activer les feux de détresse et endosser le gilet fluorescent avant de sortir de la voiture. Après avoir placé les passagers derrière la barrière de sécurité, installer le triangle de pré-signalisation 30 mètres en aval du véhicule. Sur autoroute, prévenir les secours uniquement à l’aide d’une borne SOS. Sur route, composer le numéro indiqué sur la vignette de sa compagnie d’assurance pour contacter l’assistance.

Bonne route
Votre équipe Marylène, Annick et Vanessa